Ces affiches et les textes s'y rapportant sont issus de l'almanach du Sport des origines à nos jours (Encyclopédie Universalis)

Cette affiche défi développant un système utilisé dès les premiers temps du pugilisme en Angleterre est plus que savoureuse. Confiant dans ses possibilitées puisqu'il se dit capable de courir 44 km avec obstacles en 2 h 50 mn (alors qu'en 1896 le vainqueur du marathon d'Athènes ne couvrira les 40 km qu'en 2 h 58 mn) Monsieur Calvayrac, "l'homme vapeur" est certain de donner à "l'homme éclair" une bonne leçon de course, ce 18 juin 1882 à St Ouen. N'a-t-il pas enfoncé "l'homme cheval" et "l'homme locomotive" ? Ni les vélocipédistes, ni les cavaliers ne devraient avoir contre lui la moindre chance.

Une autre affiche imprimée chez Lévy. A la piscine Montmartre sous une voûte digne du meilleur Balthard, la pratique des bains se poursuivait. Si certains plongeaient avec grâce, ou se préparaient à le faire d'autres étaient déjà en peignoir, en train de se sécher. Quant à ceux qui paradaient en seyante tenue, ce bel homme n'avait pourtant aucune chance de rencontrer cette jolie dame le lundi ni le jeudi. Mais à combien de séances fallait-il souscrire pour bénéficier de l'abonnement à 1 franc et 25 centimes.




 

Les affiches lithographiées en couleurs commencent de se mutiplier avec leurs orange et vert caractéristique des débuts. Les frères Emile et Charles Lévy impriment des documents d'une intéressante précision. Il est de bon ton pour les sportsmen de se référer à un vocabulaire anglais (waterballs) et de prendre une collation au restaurant anglais, fût ce pour le Tir aux pigeons de Rueil à 20 mn de la gare Saint Lazare.

Ces affiches et les textes s'y rapportant sont issus de l'almanach du Sport des origines à nos jours (Encyclopédie Universalis)

VERS LA PAGE 2